Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 00:01

Poème médiéval, apparemment incohérent qui, réuni à d'autres, formait des petites pièces satiriques.

 

La fatrasie est un genre littéraire du Moyen Âge (à partir du XIIIe siècle et jusqu'à Rabelais). Elle regroupe les poèmes utilisant notamment des systèmes de répétition de syllabes.

Cet amoncellement de phrases aux sonorités particulières cache parfois des critiques ou des pamphlets du pouvoir en place.

 

A noter

Fatras : Amas confus de plusieurs choses.

 

Partager cet article

Repost0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 00:01

Ol'est : c'est

 

Ol'est ben vrè : C'est très exact, c'est très vrai.

 

Ol'est beun : C'est bon.

 

Ol'est moué, Olé toué : C'est moi, c'est toi.

 

Quétou qu'ol'est ? : Qu'est-ce que c'est ?

 

Qué qu'ol'est thieu ? : Qu 'est ce que c'est que ça ?

 

Nâtre : teigneux, méchant. Prononcer à peine le r. (Nâtreté = méchanceté sournoise)

 

Nigher : inonder, noyer.


 

Partager cet article

Repost0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 18:38

 

Cagouille : l'escargot Petit-Gris.

Les charentais sont souvent appelés cagouillards. L'escargot est emblématique de la Charente. De plus, la supposée lenteur des charentais, telle celle de l'escargot, est proverbiale.

 

Chaline : se dit d'un temps orageux avec éclair de chaleur.

 

Chéti ou chéty : du latin captivus, prisonnier de guerre, mais alors que le français chétif retient

la misère physique, le charentais décrit par là le blagueur, la canaille, méchant, l'habile qui prend parfois des libertés avec la morale.

D'où des formulations comme " te vla donc grand chéty ".

 

Cheun : chien

 

Coluche : canard, cane (coluchon : jeune canard)

 

Couniller : ne rien faire, tourner en rond, comme un lapin (occitan : conilh). Qu'est-ce que tu "counilles" ? S'adresse à quelqu'un qui traîne, qui hésite.

 

Coutia : un couteau

(les Chtis disent coutio...)

 

Cul salé : terme de français régional désignant un habitant du littoral de la Saintonge (en référence aux marais salants) ; en saintongeais, l'on parlera plus volontiers de Thiu salé.


Partager cet article

Repost0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 00:18

Caberlot : crâne

 

Chaille : petite pierre (lance-pierre: tire-chaille)

 

Cheub : chèvre

 

Cheu : tombé

 

Couasse (poule) : poule couveuse (œuf coué : œuf couvé)

 

Drôle, drôlière : enfant

 

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 00:08

Répétition rapide et aussi longtemps que possible d'une suite de mots présentant une difficulté de prononciation et/ou de compréhension.

A un moment donné la phrase se déforme... Elle devient soudain amusante ou inintelligible, ou encore finit par véhiculer un mot coquin.

Il s'agit d'un exercice de diction ou encore d'un jeu, comme par exemple les virelangues classiques de notre enfance :

 

Les chaussettes de l'archiduchesse sont-elles sèches, archi-sèches ?

 

Vous aimez celà ?

Alors rendez-vous sur le blog de Zazu (prononcez Zazou).

 

Les virelangues de Zazu    zazu avatar

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 00:01

Écailler : verbe transitif

Enlever la coquille ou "écaille" d'œuf.

 

Étrenner : verbe transitif

Faire une visite de nouvel an.

 

Friture : nom féminin

Baraque à frites.

 

Jus :

Café

Vins don boire un'n goutte èd'jus - Viens donc boire du café.


 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 12:36

Cavalier : nom masculin

Petit morceau de pain préparé pour être trempé dans un œuf à la coque.

 

Chapelle : nom féminin

Café ou maison amie où on s'attarde pour prendre un verre.

 

 

Coquille : nom féminin

Brioche de Noël ayant la forme d'un enfant emmailloté.

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRrbacWg1nN6e7JIwKfzBRjh5C88j13etxjVzQdVZAG7hLcPuT96w

Criard : nom masculin

Bonimenteur de marché qui crie pour vendre sa marchandise.

 

Croquer : verbe transitif ou pronominal

Tordre.

Tu as appuyé trop fort, tu as croqué ta plume.

 

Cru : adjectif

Froid et humide

Il fait cru aujourd'hui.

Partager cet article

Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 17:10

Après : préposition

En picard, s'emploie en postposition : crier après, courir après

 

Assez : adverbe

L'adverbe assez est parfois placé après un adjectif.

"Elles ne sont pas longues assez"

 

Assez bien de : (Locution adverbiale)

Une certaine quantité de (un nombre imprécis mais assez important).

J'ai eu assez bien de pommes cette année.

 

Avec : préposition

S'emploie en postposition.

" Je vais au marché, tu viens avec ?"

 

Partager cet article

Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 00:30

 

boustrophédon

Du grec boustrophêdón, de « bœuf » et « action de tourner »

Bien qu'en grec le mot soit un adverbe, c'est un nom en français.

Tracé d'un système d'écriture qui change alternativement de sens ligne après ligne, à la manière du bœuf marquant les sillons dans les champs, de droite à gauche puis de gauche à droite.

Souvent, le ductus des lettres est inversé en changeant de sens ; par exemple, la lettre Є tracée de gauche à droite deviendrait Э de droite à gauche.


 

Se sont écrits en boustrophédon principalement des stades anciens d'écritures qui se sont ensuite fixées dans un sens précis : le grec, par exemple, s'est d'abord écrit de droite à gauche, comme le phénicien dont il est issu, puis en boustrophédon et enfin de gauche à droite.

Le Guèze, langue liturgique de l'Église éthiopienne orthodoxe, de l'Église érythréenne orthodoxe et de la communauté Beta Israël, l'est également.

Le passage par le boustrophédon marque donc une transition. L'alphabet étrusque fonctionne parfois ainsi. Les tablettes rongo-rongo de l'île de Pâques sont écrites en boustrophédon inverse : on lit la première ligne de la gauche vers la droite, puis on fait tourner la tablette de 180 °, on lit également la deuxième ligne de la gauche vers la droite, et ainsi de suite.

Partager cet article

Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 00:01

Comme dimanche dernier, pour ne pas trop se fatiguer, voici quelques termes simples dont sens général est connu, mais signification au théâtre est particulière.

 

Brigadier

Bâton servant à frapper les trois coups pour annoncer le début du spectacle, dans le théâtre traditionnel.

 

Cour

Côté droit de la scène, vue prise de la salle.

 

Italienne

Répétition sans costume, mouvement ni technique, les acteurs étant parfois distribués en position frontale.

Ne pas confondre avec scène à l'italienne :

Espace scénique conçu selon les principes de la Renaissance italienne. Le cadre de scène est perçu comme un tableau, composé en fonction de l'œil du prince, c'est-à-dire de façon à être vu de face, avec dioramas et coulisses peints en perspective.


Jardin

Côté gauche de la scène, vue prise de la salle.

 

Nœud

Moment délicat dans l'intrigue où les différents problèmes se conjuguent.

 

Orchestre

Emplacement situé au pied de la scène et autrefois réservé au chœur. Dans les salles modernes, il constitue la partie avant du parterre.

 

 

Partager cet article

Repost0

  • : Mon carnet à spirales
  • : Chaque jour, je proposerai la définition d'un mot ou une expression nouvelle, selon mon inspiration, l'actualité ou les difficultés rencontrées sur un terme.
  • Contact

Rejoignez-moi

face book peter pan

Recherche Par Mot

A propos de ce blog

  Chaque jour, je proposerai la définition d'un mot ou une expression nouvelle, selon mon inspiration, l'actualité ou les difficultés rencontrées sur un terme.

 

Définition Au Hasard