Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 00:13

On dit qu'une expression est un oxymore (ou dite « oxymorique ») lorsqu'elle met côte à côte deux mots ayant des sens opposés et aboutissant à une image contradictoire et frappante pour la représentation.

 

« un silence assourdissant »


« Cette obscure clarté qui tombe des étoiles »
(Corneille, Le Cid)

 

Si certains oxymores ont été imaginés pour attirer l'attention du lecteur ou de l'auditeur.

D'autres le sont pour décrire une réalité qui ne possède pas de nom spécifique.

Clair-obscur, réalité virtuelle ou aigre-doux, doux-amer sont des oxymores entrés dans le langage courant.


Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 21:09


Figure qui consiste à dire moins pour suggérer davantage.

« Ce n’est pas mauvais » pour « C’est bon »

 

« Vous n’êtes pas sans savoir » pour « Vous savez absolument, vous ne pouvez pas nier que ».

 

Paradoxalement, elle est souvent confondue avec l'euphémisme qui à pour but d’amoindrir l'information. 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 00:06


Procédé d'insistance par répétition et ajout d’un ou de plusieurs détails inutiles qui n’apportent rien à la compréhension d’une idée ni à l’expression de cette idée, sinon pour l’alourdir.

La périssologie est fréquemment confondue avec le pléonasme.

La langue de bois est une forme bien connue de la périssologie.


Exemples :

Puis-je me permettre de prier monsieur de bien vouloir m'autoriser à reprendre mes travaux ?
(B. Vian, L’Écume des jours)


Pour obtenir une phrase sobre, il suffit d’enlever les adjectifs pléthoriques, outrés, surabondants, les boursouflés, bouffis, grandiloquents, pompeux, sentencieux, prolixes, bavard, exubérants, ronflants, tonnant, emphatiques, surabondants, enflés de volutes et d’arabesques, de fleurs, bouffis de stuc et d’excès kitch, les explétifs…


Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 00:11

Figure de style par laquelle on prend la partie pour le tout, le tout pour la partie, l'espèce pour le genre, etc...

 

 

Exemples :

Le train crache une fumée noire.

(pour : la cheminée de la locomotive du train)

 

Une jeune fille de dix-huit printemps.

(pour : 18 ans)

 

Le fer ne connaîtra ni le sexe ni l'âge.

(pour : n'épargnera ni les femmes ni les vieillards)

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 00:01
Du grec pan : « tous » et gramma : « lettre »

http://pyrodactile.files.wordpress.com/2009/11/typewriter1.jpg?w=150&h=149  

Un pangramme est une phrase comportant toutes les lettres de l'alphabet.


Une des applications d'un pangramme est de tester les machines à écrire.

On l'utilise aussi en typographie pour faire des tests de fontes de caractères.


Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume.

Est souvent utilisée comme exemple. Elle est facile à retenir car c'est un alexandrin parfait et chaque consonne n'y est qu'une seule fois

 

Jugez que ce texte renferme l'alphabet, dix voyelles, k et w.

 

En français, un pangramme comporte au moins 26 lettres, le plus amusant est de construire une phrase cohérente la plus courte possible, sans lettres solitaires, ni abréviation ou sigle.

Juge, flambez l'exquis patchwork d'Yvon. 

 


Plus compliqué un pangramme avec les lettre accentuées :

Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume sur son île intérieure, à côté de l'alcôve ovoïde, où les bûches se consument dans l'âtre, ce qui lui permet de penser à la cænogenèse de l'être dont il est question dans la cause ambiguë entendue à Moÿ, dans un capharnaüm qui, pense-t-il, diminue çà et là la qualité de son œuvre.


Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 00:01

Grossière tromperie à laquelle seuls des jobards peuvent croire.

Du vieux verbe jober, se moquer, le terme joberie est lui aussi désuet.


En revanche, nous employons encore le mot jobard : celui, celle qui est simple d’esprit, crédule, niais.


Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 08:00

 

Un zigomar ou zigoto est un individu qui se fait remarquer.

Un autre synonyme, zig (ou zigue) laisse à penser que ce mot provient de zigzag.

Après tout lorsque l'on marche en zigzag, on se fait remarquer.

 

Mais il existe aussi un autre sens au mot zig, également tombé en désuétude.

Ce terme était parfois utilisé pour désigner le fiancé, l'amoureux… d'une jeune fille.

Je vous laisse découvrir la définition du verbe ziguer pour comprendre le rapport…

 

Quel qu'en soit le sens qu'on leur donne, ces mots appartiennent au langage familier et ne sont plus très employés.

Dommage je les trouve amusants…

 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 00:01

 

La wassingue est un mot picard, donc employé dans le Nord de la France pour désigner une serpillière.

 

 

La serpillière est :

 

la bâche pour les Champenois,

la since pour les Charentais,

la toile pour les Normands,

la pièce pour les Provençaux,

la peille pour les Occitans

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 00:01

nom masculin

Construction maladroite et équivoque d’une phrase, qui produit une impression de ridicule.

Dérivé de Janot, Jeannot, surnom donné traditionnellement aux sots, et nom d'un personnage de la comédie du XVIIIe siècle.


Exemples du défit :

J'ai envoyé un lièvre à mon avocat que j'ai tué à la chasse.

Il fit boire des jus de citron à ses invités qu'il avait pressés lui-même.

J’ai acheté un gigot chez le boucher qui était gros. Pierre a marché sur la queue du chat. Il est parti.

Et quelques autres :

J'ai mis dans l'urne un bulletin pour le maire qui était nul.

J’ai appelé le garagiste pour qu’il vienne vérifier la voiture de ma femme qui ne veut pas démarrer.

Nous prenons bien soin du cheval de mon mari qui est le meilleur étalon de la ville.

Elle offrit des crêpes à ses invités qu’elle avait fait sauter elle-même.

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 00:01

Réponse au petit jeu d'hier...

Une rime exige au minimum la reprise de la dernière voyelle et des éventuels sons consonantiques qui la suivent.

Exemples : plaisir et saphir, timide et rapide.

Une rime est dite "pauvre" quand il n’y a pas de sons consonantiques après la dernière voyelle.

Exemples : canaux / vaisseaux oujardin / destin).

 

Il ne faut pas confondre la rime avec l’assonance, dans laquelle seules les voyelles doivent être identiques.

Exemples : lune/plume, bonne/pomme).


Certains mots de la langue française ne riment avec aucun autre nom commun.

C’est le cas par exemple de "triomphe", "quatorze", "quinze", "simple", "pauvre", "meurtre", "monstre", "belge", "goinfre" ou "larve".

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Linguistique
commenter cet article

  • : Mon carnet à spirales
  • Mon carnet à spirales
  • : Chaque jour, je proposerai la définition d'un mot ou une expression nouvelle, selon mon inspiration, l'actualité ou les difficultés rencontrées sur un terme.
  • Contact

Rejoignez-moi

face book peter pan

Recherche Par Mot

A propos de ce blog

  Chaque jour, je proposerai la définition d'un mot ou une expression nouvelle, selon mon inspiration, l'actualité ou les difficultés rencontrées sur un terme.

 

Définition Au Hasard