Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 19:08

Nom commun féminin, du bas-latin notula = petite marque.

 

Courte note, annotation.

 

C'était une petite notule de fin de semaine...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 22:11

Du latin obvius (qui se trouve sur le passage)

Qui est évident, dont le sens vient naturellement à l’esprit.

 

Je trouve tout cela parfaitement obvie !

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 21:09

Adjectif, du latin  labi = glisser

 

Instable, qui se modifie aisément.

1 / Se dit des composés chimiques peu stables, notamment à la chaleur, telles certaines protéines, les vitamines, etc.

2 / Se dit aussi d'une humeur changeante

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 21:11

du latin facundia, éloquence

 

Élocution facile et abondante, éloquence, volubilité.

 

Aujourd'hui le sens est plutôt péjoratif : éloquence trop facile et trop abondante, voire baratin.

 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 19:32

Du latin sine cura : sans travail

Emploi où l'on est bien payé pour une charge de travail très faible.

 

Une sinécure était au moyen-âge un bénéfice ecclésiastique (beneficium sine cura) accordé à un clerc pour lui permettre d'effectuer un travail de recherche sans avoir à assurer de services religieux ( sans avoir "charge d'âmes" ).

 

Ultérieurement, l'expression désigna un emploi, une charge, souvent attribuée par accointances, qui n'implique aucun travail effectif.

Au XVIIe siècle en France, le pouvoir royal attribuait des sinécures à ses protégés ; c'était aussi une manière de s'attirer leur sympathie, voire de museler toute velléité de contestation du pouvoir, en réduisant les seigneurs à une bande de profiteurs et de pique-assiettes officiels, qui n'étaient ainsi plus en mesure de mordre la main qui les nourrissait.

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 21:55

Nom féminin du latin cuculla, « cape, capuchon »

 

http://img.over-blog.com/133x88/0/51/39/34/bonnet/cuculle.jpg

Capuchon de moine


A l'origine, le terme s'appliquait à un vêtement de laine, à capuchon et à larges manches, porté par certains moines, notamment les Cisterciens et les Prémontrés.

http://idata.over-blog.com/3/89/83/29/vetements/cuculle.jpg
Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 12:47

Dans la série de mots consacrée à l'année mondiale de la biodiversité, je ne pouvais pas passer à côté d'espèces menacées.

  

Du latin «testa», signifiant coquille, carapace.

La cistude d'Europe ou tortue des marais ou encore tortue de Brenne (Emys orbicularis, Linnaeus, 1758) est une petite tortue d'eau douce (dite palustre) carnivore d'Europe  de la famille des emydidés  et fortement menacée de disparition.

http://educ.dev.durable.free.fr/biodiversite/cistude.jpg

 

La Cistude d’Europe (Emys orbicularis) est la dernière espèce de tortue aquatique d'eau douce française !

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 06:09

 

Une zone riparienne est une zone plus ou moins large recouverte de végétation appelée ripisylve et longeant un cours d'eau.

Cette bande est une véritable zone tampon entre le cours d'eau et les terres environnantes.

La végétation hydrophile spécifique de ces zones humides porte parfois le nom de végétation riparienne.

Ces zones sont très importantes d'un point de vue écologique mais aussi pour la gestion du territoire. En effet, en plus d'être un écosystème riche, ces zones jouent un rôle important contre l'érosion des sols en empêchant par filtrage les eaux de ruissellement d'embarquer les bonnes terres cultivables dans le cours d'eau.

Ces zones humides peuvent être composées d'arbres ou de plantes herbacées.


Ripisylve

Du latin ripa, « rive » et sylva, « forêt »

La forêt riveraine, rivulaire ou ripisylve est l'ensemble des formations boisées, buissonnantes et herbacées présentes sur les rives d'un cours d'eau, ou zone riparienne;

La notion de rive désignant l'étendue du lit majeur du cours d'eau non submergée à l'étiage.

Détails Ici

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 00:09

Du latin silva : forêt

Art et science de cultiver les forêts.

Entretien et exploitation rationnelle des forets

La sylviculture a pour rôle de faire évoluer les forêts, en mettant à profit les facteurs écologiques et les potentialités naturelles, afin d’optimiser durablement les produits et les services que l’homme peut en attendre.

Le sylviculteur veille principalement à la régénération, à la récolte et à l'éducation des forêts.


http://www.smurfitkappa-cellulosedupin.com/NR/rdonlyres/C7895CD4-B5E2-4F89-B678-D7B77795381B/0/schemaforetFR3.jpg


Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 21:06

Du latin objurgare (blâmer)


Au féminin singulier :

Reproche violent, réprimande.

Au féminin pluriel :

Paroles vives par lesquelles on essaie de détourner quelqu’un d’agir comme il se propose de le faire.

 


Repost 0
Published by Peter Pan - dans Du Latin
commenter cet article

  • : Mon carnet à spirales
  • Mon carnet à spirales
  • : Chaque jour, je proposerai la définition d'un mot ou une expression nouvelle, selon mon inspiration, l'actualité ou les difficultés rencontrées sur un terme.
  • Contact

Rejoignez-moi

face book peter pan

Recherche Par Mot

A propos de ce blog

  Chaque jour, je proposerai la définition d'un mot ou une expression nouvelle, selon mon inspiration, l'actualité ou les difficultés rencontrées sur un terme.

 

Définition Au Hasard